Une semaine sous le soleil des Pouilles


L’été dernier, en juin, on se décide enfin à partir pour notre premier roadtrip en Italie, et pour cela quoi de mieux que les Pouilles : nichée au coeur du « talon » italien, cette région authentique et pleine de saveurs nous a complètement séduit.

Entre villes blanches, vallées de trulli pugliesi et côte Adriatique, retour sur notre voyage d’une semaine dans les Pouilles !

Première journée : arrivée à Brindisi

Nous atterrissons à Brindisi par un beau dimanche de juin, un jour de faible affluence : 2 vols seulement par semaine au départ d’Orly pour cette petite ville du sud des Pouilles, autrement la plupart des compagnies arrivent plutôt à Bari, la capitale de la région située plus au nord. Au moment de récupérer notre location, chance : nous sommes surclassés et découvrons avec joie notre Jeep Renegade de qualité supérieure, une chance au vu des routes terreuses et non goudronnées qui nous attendaient !
Après une petite heure de route, on découvre notre location (AirBnB) : une villa immense et isolée, située sur les hauteurs du côté de Casalini, entre Cisternino et Ostuni, au beau milieu des oliviers. Le soir, on ne se fait pas prier et on part manger une pizza hyper bonne pour trois fois rien (12€ à 2 pour 2 pizzas et un dessert) à La Piazzetta dans le village de Casalini.

Deuxième journée : Alberobello & Locorotondo

Pour cette première vraie journée dans les Pouilles, on décide de s’attaquer à un endroit un peu touristique mais à visiter absolument : les trulli d’Alberobello, ces petites constructions murales typiques de la région, toutes de blanc vêtues. Le midi, arrêt obligatoire au Ristorante Trullo dei Sapori puis l’on se rend chez Dulcis pour manger certainement ce qui fût les meilleurs glaces de toute la région !
On quitte ensuite l’animation d’Alberobello pour se rendre dans la belle et plus secrète Locorotondo, à quelques kilomètres de là : coup de foudre pour son ambiance unique, le petit centre historique coupé du monde et le linge étendu dans les ruelles blanches, à faire absolument.
Sur le chemin du retour, on passe par la ville de Martina Franca pour prendre de quoi faire un aperitivo chez nous le soir : charcuterie italienne locale, petit vin rouge, mozza ultra fraîche, légumes grillées à l’huile d’olive, le tout à des prix défiant toute concurrence pour une super qualité !

Troisième journée : Ostuni & spiaggia au Lido Morelli

Nous décidons de partir pour Ostuni, une des villes les plus emblématiques du centre des Pouilles. Du haut de sa colline, elle domine la région et l’illumine de ses innombrables maisons blanches. Le midi, nous nous arrêtons à la très bonne Taverna della Gelosia, puis à la Gelateria Borgo Antico pour un dessert obligatoire, avant de nous diriger vers la côte et le bord de mer tout proche : le Lido Morelli dispose d’une plage publique et d’une plage privée, le tout surplombant l’Adriatique, un havre de paix et d’eau salée s’offre alors à nous pour terminer en beauté cette 3e journée dans les Pouilles.

Quatrième journée : farniente & Cisternino

Le 4e jour, nous restons profiter du cadre idyllique offert par notre petite maison et sa piscine bleu azur. Après tout, les vacances c’est aussi fait pour chiller et se reposer pour mieux repartir ensuite !
Le soir, nous sortons dîner à l’Osteria Bell’Italia de Cisternino, une petite ville dont le centre, rapide à parcourir, est lui aussi rempli de charme surtout à la tombée de la nuit.

Cinquième journée : Monopoli & Polignano a Mare

Pour cette deuxième partie de séjour, nous décidons d’aller plus loin et d’explorer la côte : nous nous rendons à Monopoli, avec une halte à l’excellent ristorante Il Punto Cardinale le midi (enfin, plutôt à 15h car nous nous sommes mis à l’heure italienne d’été) et des glaces incroyables à la Gelateria Caruso, également une des meilleures que nous ayons pu faire pendant cette semaine. Monopoli est vraiment une ville à part dans la région, tant pour son architecture que pour son petit port de plaisance unique. Nous prenons ensuite la route un peu plus au nord direction Polignano a Mare, qui dispose certainement d’une des formations rocheuses les plus connues du pays. La ville vaut clairement le détour si vous êtes de passage dans le coin ! Le soir, restaurant végétarien chez MINT Cucina Fresca, tout y est frais, tout y est bon et cuisiné avec amour, le service est au top, allez-y les yeux fermés !

Sixième journée : Bari

Pour ce 6e jour, cap sur Bari, chef-lieu et plus grande ville des Pouilles : premier arrêt pour un déjeuner sur le pouce chez Mastro Ciccio (rapport qualité / prix de folie) puis visite du centre-ville typique entouré d’une muraille et de quelques monuments historiques et religieux très chouettes. Le soir, sur le chemin du retour, nous nous arrêtons dîner à Casalini : cette fois-ci à la Locanda del Ristoro, une auberge proposant des plats italiens classiques et très efficaces, et très peu chers, et donc c’était le kif.

Septième journée : Lecce & Grotta della Poesia

Pour cette dernière journée complète dans les Pouilles, nous quittons notre AirBnB direction le sud des Pouilles et la ville baroque de Lecce, la « Florence du sud ». Le midi, découverte du restaurant Radici, quelque peu excentré mais hyper bon avec une cuisine parfaitement maîtrisé, puis une glace chez Settimo Cielo : nous avons tenu sur un rythme d’une glace par jour, le minimum en Italie !
Nous faisons ensuite un petit détour tout au sud à la Grotta della Poesia, une cavité rocheuse entre terre et mer qui fait le bonheur des plongeurs du coin dans un cadre unique.
Le soir, retour à la case départ à Brindisi pour notre dernière soirée : peu d’offre d’hôtel dans la ville, nous avons fait le choix de passer la nuit au classique mais efficace et central Executive Inn. Pour le dîner, l’hôtel nous recommande chaudement un restaurant de poisson local sur le port, l’Antica Osteria La Sciabica : poisson frais du matin et demi-homard, un délice !

Huitième journée : Brindisi

Pour cette dernière demi-journée, nous visitons rapidement la ville de Brindisi dont le centre-ville est petit et les points d’intérêt peu nombreux : une dernière glace au Betty Cafe le long de la jetée avant de reprendre la direction de l’aéroport pour rentrer en fin d’après-midi.

Les Pouilles, une histoire d’amour qui a commencé entre nous, vous pouvez être sûr que nous y retournerons un jour !

PS : retrouvez toutes nos adresses sur l’application Mapstr @melodydursun

N’hésitez pas à partager vos bonnes adresses dans les Pouilles en commentaire !

Crédit photo : Olé Coeur

YOU MIGHT ALSO LIKE

Visiter Amsterdam en un weekend
June 26, 2020
Mini-roadtrip au Monténégro
September 21, 2019
Visiter Rome en un weekend
March 30, 2019
Une semaine à New-York
November 25, 2018
Un weekend estival à Stockholm
October 08, 2018
Bordeaux, l’Herbe et la mer
August 05, 2018
Dolce Venezia
June 06, 2018
A la découverte de l’Ecosse
February 13, 2018
Bom dia Portugal
October 22, 2017

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.