Mini-roadtrip au Monténégro


Début juin, nous décidons de prendre un bol d’air frais avec un couple d’amis. Au moment du choix de la destination, notre cœur balance et nous nous orientons finalement vers le Monténégro, ce petit pays des Balkans à seulement 2h30 de Paris en avion et encore peu connu des touristes.

Pour nous, c’est clairement un « rendez-vous en terre inconnue ». Du nord au sud, entre les montagnes et la mer, retour sur notre roadtrip de 5 jours au Monténégro !

Le Nord du Monténégro & Le Parc National du Durmitor

À peine débarqués à Podgorica, la capitale, nous filons au stand Sixt pour récupérer notre carrosse – attention car certaines compagnies de location de voiture demandent une carte de crédit et non de débit.

Nous prenons la route direction le nord du pays afin de découvrir notre éco-village des deux prochaines nuits, l’Eco Selo Nevidio, à côté du Nevidio Canyon. Nous grimpons dans la montagne pendant que les rayons du soleil commencent à décliner et que la fraîcheur se fait ressentir. Une fois arrivés à bon port, nous découvrons notre chalet, un feu crépitant dans le poêle du salon. Nous dînons dans le petit restaurant sur place, avec au menu des plats bien rustiques et montagnards : kachamak (purée de pomme de terre, maïs et fromage), saucisses et poivrons grillés !

Le lendemain, on chausse nos baskets, on enfile un pull et on file en direction du Parc National du Durmitor. Nous traversons la petite ville de Žabljak pour rejoindre l’entrée du parc et continuer à pied. Dépaysement total, nous sommes transportés à travers la forêt et nous nous baladons autour du Lac Noir (Crno Jezero).

Nous faisons une halte à Žabljak pour un déjeuner tardif au Caffe & Restaurant Or’O. Nous terminons la journée par la route P14 à travers la montagne et ses lacs (Valovito Jezero, Modro Jezero, Bobotov Kuk) autour de Savnik, sous des allures de vallées écossaises.

Cap vers le sud du Monténégro : direction les Bouches de Kotor

Après un dernier petit déjeuner à l’ethno-village, nous reprenons la route pour faire un crochet par le Monastère d’Ostrog, un monastère orthodoxe taillé sur le flanc de la montagne.

Nous faisons un arrêt au restaurant Koliba Bogetici pour une grande assiette végétarienne de légumes grillés et fromage et un popeci (le cordon bleu local) – frites avant de repartir en direction des bouches du Kotor.

Arrivés à Muo pour 3 nuits, à côté de la ville de Kotor, dans notre joli Airbnb donnant directement sur le lac : le temps s’arrête dans cet endroit paisible !

Le lendemain, sous quelques gouttes de pluie, nous partons visiter Kotor, ses rues nous replongeant au XVIIIème siècle, et nous grimpons vers la citadelle et ses murailles. C’est déjà l’heure de manger, direction le Konoba Scala Santa pour de délicieuses pastas ! Fan d’antiquités ? Foncez chez Antique Art (Antikvarnica Galerija). L’après-midi, nous faisons une halte à Perast avec un arrêt au bord du lac pour découvrir la petite île Notre-Dame-du-Rocher et son église.

Jour 4, nous prenons la route passant par Budva, en longeant la mer le long de la côte Adriatique. Arrivés à Virpazar, nous rejoignons notre guide de la compagnie Golden Frog : c’est parti pour une croisière de 2h dans les marais du lac Skadar au milieu des nénuphars ! Nous nous perdons à travers les herbes hautes et nous laissons émerveiller face à cette étendue bleue. Avant de retourner à Muo, nous nous arrêtons manger au restaurant Silistria aménagé sur un bateau pour profiter de la vue. Sur le retour, nous arpentons la route de Rijeka Crnojevića pour admirer le panorama avec les méandres du lac sous le ciel gris. Dans la montagne, nous faisons un arrêt dans un domaine tenu par un couple qui vend du vin, du miel et du rakija (l’alcool local). Ils nous font découvrir leur petite maison dans laquelle ils fument du poisson et nous font goûter le miel si doux que nous craquons. Pour la petite anecdote, ils avaient un petit chien tout touffu, très mignon… au premier abord mais qui s’amusait à nous mordre les mollets. Quand nous demandons le nom du chien, l’homme gigantesque nous répond en hésitant et en riant « hmmm Chapi ?! Chapi chapi chapi ! » : fou rire général !

De retour à Muo pour le dernier soir, nous dînons au bord de l’eau chez Marius afin de déguster du poisson frais grillé.

À très vite pour de nouvelles aventures !

PS : retrouvez toutes nos adresses sur l’application Mapstr @melodydursun

Crédit photo : Olé Coeur

YOU MIGHT ALSO LIKE

Visiter Rome en un weekend
March 30, 2019
Une semaine à New-York
November 25, 2018
Un weekend estival à Stockholm
October 08, 2018
Bordeaux, l’Herbe et la mer
August 05, 2018
Dolce Venezia
June 06, 2018
A la découverte de l’Ecosse
February 13, 2018
Bom dia Portugal
October 22, 2017
London Fever
June 22, 2017
Escapade hivernale en Andalousie
May 25, 2017

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.